mon compte

Mon compte

Se connecter

mon compte

Mon panier

0 article(s) 0,00

Articles présents dans votre panier (0 article(s)) :
Total : 0,00
Voir mon panier

RECHERCHE PAR VÉHICULE OU PAR MOT CLÉ


COMMENT BIEN HIVERNER SA VOITURE

Peut-on rouler toute l’année en voiture ancienne y compris durant les saisons d’automne et d’hiver ? Car on se dit souvent qu’on va laisser son auto chérie au chaud dans le garage durant la saison froide pour ne pas l’abimer. Mais encore faut-il savoir hiverner son véhicule correctement. MECATECHNIC fait le point sur la question pour vous guider et affronter sereinement l’hiver !
Par Nicko MECATECHNIC | Publié le 05/12/2017

Photo hivernage

Les saisons d’automne et d’hiver sont-elles mauvaises pour ma voiture ? 

La météo des saisons d’automne et d’hiver nous réserve souvent de belles périodes sèches et ensoleillées, nous permettant de prolonger le plaisir de conduire notre voiture ancienne. Alors clairement, on peut rouler durant toute l’année avec sa voiture sans craindre les mauvaises conditions hivernales. Pour cela, il faut que la carrosserie soit protégée avec des bons produits, que les roues soient bien chaussés avec des pneumatiques adaptés à l’hiver, que le désembuage du pare-brise soit efficace, que les essuie-glaces soient en bon état, de fonctionnement et que l’auto diffuse un bon éclairage pour voir clair et être vu ! Car en effet, si les températures chutent en hiver, ce n’est pas le principal souci pour nos vieilles autos qui sont aussi conçues pour les pays froids. En revanche, l’humidité ambiante, le brouillard, la pluie, la neige, la grêle, et le sel étalé sur nos routes, sont de véritables dangers potentiels pour nos belles carrosseries. Côté mécanique, prévoyez un réglage de la carburation en mi-saison (printemps ou automne), afin de ne pas risquer d'avoir le moteur qui cale à chaque intersection. Enfin, une bonne batterie et un circuit de charge correct sont indispensables pour fournir une consommation électrique plus intense en hiver. Car la demande en énergie est plus forte, répartie entre l’éclairage, la ventilation, le chauffage, les essuie-glaces, et les démarrages à répétition parfois nécessaires en période froide. Pensez à rincer à l’eau régulièrement la carrosserie et le châssis pour chasser le sel corrosif. Avec ces simples précautions, on peut rouler toute l’année en ancienne.

Rouler est bon pour votre véhiculeRouler régulièrement maintient le bon état général du véhicule

Contrairement à certaines idées reçues, lorsqu’on roule régulièrement avec sa voiture, on la maintient en meilleur état que de la laisser sans bouger au garage pendant une longue période… A moins bien sûr d’avoir un véritable musée chauffé et le temps de veiller régulièrement au bon maintien des fonctions de l’auto. En effet, quand on roule avec un véhicule, on le fait « vivre ». Les mouvements générés par les déplacements, permettent de conserver le bon état des pièces (en dehors de leur usure normale d’utilisation bien entendu). Par exemple : les roulements et les arbres de transmission sont graissés, les disques et tambours de frein ne rouillent pas, le moteur et la boîte à vitesses sont lubrifiés, la batterie est maintenu en charge, les pneus restent souples et ronds, l’habitacle sèche régulièrement, la carrosserie se débarrasse de la poussière et ne laisse pas le temps à la mousse de s’installer. Bref, rouler le plus souvent possible avec une auto permet de la garder en bonne forme !

L’humidité et l’immobilité sont les véritables ennemis des voitures !

Lorsque les précipitations sont là, et que l’humidité ambiante prend le dessus, le souhait de sortir sa belle se fait plus rare. D’autant que sans parler des conditions de circulation très dégradées qui peuvent être dangereuses voir catastrophiques en hiver, l’eau projetée par les roues est l’un des gros points noirs des véhicules anciens. Souvent mal protégée contre la rouille, la carrosserie ancienne est arrosée d’une eau mélangée à la boue de certaines routes de campagne, ou pire, au sel étalé sur les routes pour lutter contre le verglas. La boue et le sel viennent alors se glisser et s’accumuler dans les interstices des passages de roues, au point de rester prisonniers et d’activer l’œuvre sournoise de la corrosion. C’est à cause de ces principales raisons, que de nombreux collectionneurs préfèrent mettre leurs belles à l’abri en attendant le retour des beaux jours. Encore faut-il savoir comment bien hiverner sa voiture, pour qu’elle garde toute sa superbe et reparte de plus belle sans rechigner au printemps revenu. Car attention, l’humidité stagnante et l’immobilité sont les véritables ennemis d’un véhicule.

Bien protéger et maintenir en forme son ancienne durant l’hiver

Néanmoins, quand l’hiver est là et que la route ne vous appelle pas, comment faire pour ne pas subir les aspects négatifs de l’hivernage ? Faisons le point ici sur les différentes solutions à adopter pour maintenir votre voiture ancienne en bonne forme durant son hibernation hivernale :

Route enneigée

- La température minimale : Idéalement, isolez un minimum votre garage pour ne pas descendre trop bas en température et éviter une humidité ambiante trop importante. Si vous avez un simple carport ou pas de garage du tout, choisissez une bonne housse extérieure de protection contre les intempéries.
- L’humidité ambiante : C’est l’ennemi n°1, autant pour la carrosserie que pour l’intérieur. Evitez de garer votre auto sur un sol humide qui pourrait générer des mauvaises herbes et de la corrosion. Aérez le garage et l’habitacle de votre voiture régulièrement par beau temps sec. Vous pouvez aussi placer un absorbeur d’humidité à l’intérieur pour éviter la moisissure.
- La ventilation de l’habitacle : Tout simplement, baissez vos fenêtres de quelques millimètres, de quoi laisser passer l’air mais pas les éventuels animaux nuisibles. Un démarrage hebdomadaire avec temps de chauffe pour le moteur et l’habitacle est idéal.
- Le maintien en charge de la batterie : Même si la batterie est bonne, elle doit continuer à « vivre » durant cette longue période d'inactivité. L’idéal est de laisser la batterie branchées à un chargeur lent pour lui permettre de continuer à faire ses cycles de charge, et d’être au top de sa forme au printemps.
- Lubrification de la mécanique : Démarrez et sortez la voiture du garage régulièrement au cours de la période d’hivernage si possible. Laissez chauffer le moteur et faites fonctionner la ventilation. Ainsi, les pièces mécaniques et les joints du moteur resteront lubrifiés, tout comme la boîte à vitesses et les roulements de roues. Actionnez aussi les freins.
- La sauvegarde des pneus : Souvent les voitures sont laissées sur leurs roues, ou alors celles-ci sont démontées et les voitures posées sur cales. Dans ce cas les roues doivent être stockées à plat, et de préférence avec des housses, ou rangée hors sol sur un arbre à roues. Le top est de garer votre voiture sur des cales arrondies pour préserver vos pneus dans leur bonne forme.
- La protection de la carrosserie : L’entretien de la peinture et des éventuels chromes avec des produits spécifiques, est essentiel aussi pour préserver leur bel aspect du froid et de l’humidité. Pour éviter que la poussière s’amasse, enveloppez votre voiture avec une housse.
- La lubrification des joints et serrures : Du côté des ouvrants, ce type de spray permet de conserver la souplesse du caoutchouc des différents joints de portes et de capots, pour ne pas coller et se déchirer à leur ouverture. Pensez également à lubrifier les charnières et les serrures, qui sont aussi sensibles à la corrosion et ont tendance à se gripper en hiver.
- Le stationnement : Enclenchez une vitesse pour immobiliser votre auto plutôt que d’utiliser le frein à main, afin de ne pas bloquer le système. Une utilisation prolongée du frein à main peut amener les mâchoires à coller sur les tambours, ou les pistons des étriers à se gripper.


La sortie dominicale au rencard local est une bonne solution intermédiaire

Même si vous n’hivernez pas totalement votre ancienne en effectuant une petite sortie occasionnelle, ces précautions restent en partie valables pour mieux lui faire passer la saison froide. Votre voiture vous dira merci, et sera en pleine forme pour profiter pleinement de la belle saison !

L'équipe MECATECHNIC

A lire aussi : Le nouveau contrôle technique 2018

D’autres conseils d’entretien de votre voiture après l’hiver dans cet article complet
Sélectionnez votre véhicule sur notre site pour retrouver toute une gamme de produits d’entretien.
Exemple pour
les Coccinelle
Retrouvez toutes nos pièces auto, nos huiles et nos produits d’entretien sur www.mecatechnic.com
Mecatechnic, c’est aussi une gamme complète d’outillage