Comme la plupart des sites web, nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience et vous offrir une navigation plus pertinente. Vous pouvez en apprendre plus sur notre gestion et notre politique vis-à-vis des cookies sur notre page concernant les cookies. J'accepte

Inscription
Mon compte
Mon panier
Mon compte
Mon panier
Mon compte
Mon panier
filter

Affiner les résultats

Fermer

filter picto

Affiner les résultats

Résultats de votre recherche

Comment bien « Printerner » sa voiture ?

On voit déjà vos yeux interrogateurs après avoir lu ce titre un peu rocambolesque… Mais que signifie donc « printerner » sa voiture ? Alors effectivement, ce terme n’existe pas, du moins pas encore, mais on peut très bien imaginer inclure le Printernage dans le langage automobile, à la suite logique de l’Hivernage. Car si les bons gestes sont appliqués pour préparer sa voiture ancienne à hiberner durant la saison froide, MECATECHNIC vous apporte ici quelques conseils à suivre également, pour remettre correctement en route votre belle au retour des beaux jours !

Par Nicko MECATECHNIC | Publié le 15/03/2018

Comment bien entretenir, nettoyer sa voiture pour l'hiver

La saison froide touche à sa fin, vive les beaux jours !

Terminée la météo maussade et froide des saisons d’automne et d’hiver… Même si elles nous réservent souvent de belles journées ensoleillées, voici enfin se pointer le printemps, suivit de près par l’été tant attendu ! Les premiers beaux jours et les températures qui augmentent, nous donnent envie de nous précipiter vers le garage, de démarrer le moteur de la voiture, et de rapidement se glisser derrière le volant pour aller dégourdir les bielles et les roulements de notre ancienne. Oui, super moment à vivre, mais attention, avant de remettre en route une auto ou une moto, n’ayant pas tourné ou très peu, durant tout l’hiver, il y a quelques gestes essentiels à observer pour prolonger sa bonne santé générale.

Avant de démarrer, contrôlez les points de base importants

Le plaisir de conduire une voiture ancienne peut être prolongé par les bons gestes. Alors comme l’est l’entretien régulier tout au long de l’année, la remise en route après l’hivernage est un moment important dans la vie de l’auto de collection.

  • Tout d’abord, faisons le tour des basiques à contrôler et à compléter au besoin : La pression des pneus, le serrage des roues, l’état du filtre à air, les niveaux d’Huile, de liquide de refroidissement, de liquide de frein, de lave-glace, et celui de direction assistée le cas échéant.

  • Les charnières, les serrures et les points de graissage ne doivent pas être ignorés. Là encore de simples produits ou graisses permettent un entretien facile et régulier.

  • A vérifier également : le bon fonctionnement des ampoules d’éclairage et de clignotants, celui du klaxon, le bon état des essuie-glaces, et la charge de la batterie.

  • Ne pas oublier de jeter un œil à la validité du Contrôle Technique et aux dates indiquées sur la vignette d’assurance, avant de subir un contrôle routier qui gâcherait la première sortie...

Moteur Golf 1, démarrer et contrôler les points importants

Le printemps est un bon moment pour l’entretien annuel

En fait, la sortie d’hivernage est le moment idéal dans le calendrier annuel, pour effectuer une révision générale des organes vitaux de nos anciennes. Soit les soins annuels sont déjà faits plus tôt avant l’hiver, alors on peut se contenter des contrôles basiques cités plus haut, soit le contrôle de printemps est la bonne occasion de faire l’entretien complet de son ancienne. La révision passe bien entendu par la vidange de l’huile du moteur et le changement du filtre. Une fois la nouvelle huile en place dans le carter au bon niveau, il est conseillé de faire tourner le moteur sans le démarrer immédiatement, surtout si celui-ci n’a pas tourné pendant plusieurs mois. Quelques tours de démarreur à répétition, permettent à l’huile de monter en pression dans les conduits et de se répandre partout dans le bloc moteur (avec l’injection, certains moteurs démarrent vite, alors l’alimentation en carburant ou l’allumage peuvent être coupés provisoirement pour effectuer cette opération de lubrification). Ainsi, le démarrage se fait sans danger pour les pièces mécaniques bien lubrifiées. Un réglage de la carburation peut s’avérer nécessaire avec les températures en hausse. Côté >allumage, même si le moteur tournait comme une horloge à la mise en hibernation, autant vérifier l’état des bougies et l’écartement des électrodes, ainsi que les vis platinées et de leur réglage. De cette manière, on est certain de redémarrer sur de bonnes bases.

Moteur BMW E30 320i essence

Et le liquide de frein dans tout ça ?

Comme pour l’huile et l’eau du moteur, il faut contrôler régulièrement le niveau du bocal de liquide de frein. D’une manière générale, si le liquide de frein a plus de deux ans, il est sûrement chargé en eau avec une pédale spongieuse, alors il ne faut pas hésiter à le changer. Cette opération s’effectue facilement, même seul avec le bon outil pour purger. A savoir qu’au plus l’indice DOT indiqué est élevé (3, 4, 5, etc..), au plus le liquide est résistant en température, mais qu’il se charge plus vite en eau et doit être remplacé plus régulièrement. La meilleure alternative à long terme, est le liquide à base de silicone, mais étant non miscible avec d’autres types, il impose une vidange totale du circuit.

Le caoutchouc vieillit mal en général

Parmi les éléments extérieurs à contrôler, les éléments en caoutchouc sont vulnérables et vieillissent assez mal. Les balais des essuie-glaces doivent être en bon état pour assurer une visibilité correcte. Les joints de carrosserie et de capotage sont indispensables à la bonne étanchéité de l’habitacle. Des produits existent pour assouplir le caoutchouc, mais il faut changer les joints craquelés. Mais surtout, l’état des pneumatiques est très important pour la sécurité de tous. On parle de la pression à contrôler bien sûr, qui doit être adaptée aux caractéristiques du véhicule, mais aussi de l’état visuel du caoutchouc. Si après quelques années, des fissures apparaissent sur les flancs, il est fortement conseillé de changer les pneus concernés !

pneu caoutchouc golf 1

L’entretien de la carrosserie et des chromes, un moment passionnant

Au moment de ressortir notre ancienne du garage, autant s’assurer qu’elle soit à son plus bel avantage ! Pour cela, chacun y va de sa technique pour nettoyer la carrosserie, faire briller les chromes, ou rendre les plastiques moins ternes. Quelque soit la recette, les bons produits sont indispensables pour nettoyer en profondeur et lustrer en rattrapant quelques fines rayures au passage. Afin que cette séance de mise en beauté soit durable durant la belle saison, le polish est une valeur sûre. De même, la carrosserie reste bien protégée de l’humidité et du goudron. Pour un cabriolet avec une capote en toile, des produits dédiés permettent de laver efficacement le tissu, et des imperméabilisants lui assurent une bonne étanchéité. Souvent, le nettoyage de notre auto préférée est un pur moment de plaisir, on caresse ses formes et on admire ses reflets avec passion !

Maintenir en forme son ancienne toute l’année

Même si les beaux jours sont là, une voiture ancienne sert rarement tous les jours. L’idéal étant de rouler le plus régulièrement possible, mais si l’occasion est rare, voici quelques gestes à adopter pour maintenir un véhicule ancien en forme toute l’année :

  • Le maintien en charge de la batterie :
  • Même si la batterie est bonne, elle doit continuer à « vivre » en effectuant ses différents cycles de charge. L’idéal est de la brancher à un chargeur lent lorsque le véhicule est au garage.

  • La sauvegarde des pneus :
  • Si une auto de collection est souvent laissée au garage, il est mieux de la garer sur des cales arrondies pour préserver ses pneus dans une forme ronde. Dans le cas de jeux de roues multiples, (saison, courses, style), celles démontées doivent être stockées à plat, de préférence avec des housses, ou bien rangées sur un arbre à roues.

  • Lubrification de la mécanique :
  • Un démarrage et une sortie du garage réguliers sont conseillés si possible, même juste le temps de laisser chauffer un peu le moteur. Ainsi, les pièces et les joints de la mécanique restent lubrifiés, tout comme les roulements de roues. Cela permet aussi d’actionner les freins pour ne pas les laisser se gripper.

Nous vous souhaitons une belle saison !