Comme la plupart des sites web, nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience et vous offrir une navigation plus pertinente. Vous pouvez en apprendre plus sur notre gestion et notre politique vis-à-vis des cookies sur notre page concernant les cookies. J'accepte

Inscription
Me connecter
Mon panier

VOLKSWAGEN

AUDI

SEAT

SKODA

PORSCHE

BMW

MINI

MERCEDES-BENZ

MAZDA

CITROEN

AUTRES VÉHICULES ANCIENS

AUTRES PRODUITS

filter

Affiner les résultats

Fermer

filter picto

Affiner les résultats

Résultats pour :

Equipement d'atelier Compresseur pneumatique,

&

Compresseur

besoin d'un conseil ?

Affichage :

Vous ne trouvez pas la bonne référence pour votre véhicule ?

Munissez-vous de votre carte grise et contactez-nous via ce formulaire, un conseiller vous répondra dans les plus brefs délais.

Notre conseil sur Compresseur

Comment choisir son compresseur ?


Il y a beaucoup d’élément à prendre en considération quand vous choisissez un compresseur.


Le débit d’air que fourni un compresseur en litres par minute est l’élément essentiel à prendre en compte. Utiliser une clé à chocs, peindre et même faire tourner une ponceuse orbitale occasionnellement ne réclame pas le même nombre d’heure de litres par minute qu’une soufflette.
Pour le gonfleur et la soufflette, la question ne se pose pas. Ils sont capables de fournir assez d’air. Par contre, si on prend l’exemple d’une clé à chocs, on note qu’elle a besoin de 200 litres/minute pour être efficace. Pour une meuleuse, c’est 120 litres, une ponceuse orbitale, 240 litres et un pistolet de peinture de 200 à 300 litres par minute. Attention, chaque outil n’a pas le même besoin de pression de fonctionnement.


Par exemple, pour une clé à chocs, il lui faut 200 litres/minute à 6 bars. Il en faut 200 à 300 litres pour le pistolet de sablage mais seulement à 3.5 bars.
Les seuls compresseurs permettant de réaliser toutes ces tâches assez soutenues sont les modèles 3 chevaux montés sur des cuves d’au moins 100 litres.