Comme la plupart des sites web, nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience et vous offrir une navigation plus pertinente. Vous pouvez en apprendre plus sur notre gestion et notre politique vis-à-vis des cookies sur notre page concernant les cookies. J'accepte

Inscription
Me connecter
Mon panier

VOLKSWAGEN

AUDI

SEAT

SKODA

PORSCHE

BMW

MINI

MERCEDES-BENZ

MAZDA

CITROEN

AUTRES VÉHICULES ANCIENS

AUTRES PRODUITS

filter

Affiner les résultats

Fermer

filter picto

Affiner les résultats

Résultats pour :

Menu catégories

Porsche 997, Suspension

&

Amortisseurs

Nos experts vous conseillent !

Quels amortisseurs Bilstein sur une Porsche 997 ?

Afin de mieux comprendre les possibilités de montage, en fonction des souhaits  et de la configuration technique de la 997, nous allons découvrir ici les différents châssis qui équipe la Porsche 911 type 997 et une partie de l'offre Bilstein 

Le châssis standard - pas d'abaissement particulier - code "option" i029. Il équipe en série la 911 Carrera et Carrera 4.

Le châssis avec PASM - Porsche Active Suspension Management - abaissement de - 10 mm - code option 475. Cet amortissement piloté, ajuste en permanence le réglage de chacun des amortisseurs, en fonction de la conduite et du choix du conducteur, entre un réglage confort et un réglage Sport. Ceci, par une simple pression sur un bouton situé sur la console centrale (mode Sport activé). Cependant, déjà en mode "Normal", le système est capable de détecter une conduite sportive et d'ajuster individuellement le tarage d'amortisseur pour chaque roue.

Le PASM n'est pas compatible avec le châssis Sport, (sur la 997 en tous cas), puisque son but est d'être une solution alternative entre le châssis standard et le châssis Sport.

Ce dispositif est en option sur la 997 Carrera et Carrera 4, mais, il est de série sur les 997 Carrera S et 4S, ainsi que sur la 997 Turbo et Turbo S.

Le châssis Sport - abaissement de - 20 mm - code option i030. Pour une conduite résolument sportive... Son choix annulait l'équipement PASM sur les S, 4S, Turbo et Turbo S.

Du fait de son appellation proche, parlons du PSM, le Porsche Stability Management. Dans l'automobile, on le voit sous un autre acronyme, à savoir ESP (Electronic Stability Program). Cette aide électronique à pour but de corriger la trajectoire en cas de (risque de) perte de contrôle. Certains appellent cela, un anti-sortie de route. C'est comme si vous aviez la faculté de gérer 4 pédales de freins, 1 par roue, afin de ralentir la roue qui va trop vite et qui menace de faire dériver l'auto de sa trajectoire. Avec le PASM en mode Sport, le PSM à une tolérance plus importante et interviendra plus tardivement. Il peut être désactivé, mais même en "OFF" il veille au grain et garde un seuil minimum de contrôle.

Et voilà les amortisseurs Bilstein conçus pour la Porsche 911 type 997 :

Nous allons nous intéresser particulièrement aux B4, B6 et B8. L'amortissement piloté, le PASM, nécessite un amortisseur Bilstein en version DTC (DampTronic). Donc, par exemple, les Bilstein B4 DTC, sont pour les Porsche équipées du PASM.

Le B4 correspond à la monte origine de la Porsche 997 et ce, jusqu'à la Turbo S Les versions (encore) plus extrêmes, telles que GT3, GT2 et leurs déclinaisons RS, "nécessitent" des montes en B16... Il faut cependant savoir que le B4 offre une conduite plus précise que l'amortisseur d'origine.

Le B6 peut se monter sur toutes les Porsche 997 (jusque là Turbo S donc) son tarage, plus ferme, offre un compromis intéressant pour les propriétaires qui aime, de temps à autre, chercher les limites (de la voiture pour les plus aguerris...) sur circuit.

Enfin le B8, lui aussi peut se monter sur toutes les 997 jusqu'à la Turbo S. Idéal lorsque l'usage de la 911 sur circuit est clairement une habitude. A partir du B8, l'usage de ressort court est obligatoire (pour les 911 en châssis standard). De fait, vous pouvez conserver vos ressorts si vous avez l'option i030 ou le PASM.